Photo projet QualenvicDémarré en 2013 au Groupe ESA d’Angers, le projet Qualenvic, financé par le Casdar, a pour ambition de lier la qualité des produits alimentaires et leur performance environnementale. Ce projet inclut une vingtaine de partenaires et s’appuie à la fois sur la filière laitière bovine et la filière vitivinicole.

Objectif du projet Qualenvic

L’enjeu du projet est de s’appuyer à terme sur deux axes principaux:

  •  La mise au point d’indicateurs et de méthodes qui permettront d’évaluer la performance environnementale ainsi que la qualité des produits.
  •  Se rapprocher des consommateurs pour saisir leur perception sur le double affichage “qualité et environnement” des produits .

Frédérique Jourjon, directrice de la recherche et de la valorisation du Groupe ESA, montre en quoi ce projet est innovant:

“Dans la bibliographie, beaucoup de travaux s’intéressent à la relation entre le coût d’un produit et son impact environnemental, mais il existe peu de travaux sur le croisement entre la qualité d’un produit et son impact environnemental. Or, ces deux enjeux importants peuvent parfois être en contradiction.”

Ces méthodes seront ainsi mises en place dans des  zones géographiques diverses: comme le massif central pour la filière lait comptant 30 exploitations au total, ainsi que les  Pays-de-la-Loire et Alsace pour la filière vin pour un total de 20 parcelles de quatre cépages.

L’évaluation de la performance environnementale

Le principal axe de l’évaluation de la performance environnementale réside sur la méthode d’analyse du cycle de vie (ACV). En ce qui concerne la qualité des produits, celle-ci repose pour le raisin sur ses qualités technologiques, sensorielles et sanitaires, et pour le lait sur sa qualité nutritionnelle.

Quelles sont les prochaines étapes pour Qualenvic?

L’objectif final du projet Qualenvic est de permettre aux professionnels des filières laitières bovines et vitivinicoles de :

Créer des outils simples

Disposer d’outils simples leur permettant de réaliser des diagnostics dans leur exploitation. A terme, ce projet pourra s’étendre à d’autres filières agricoles ou du même segment et pousser les  acteurs à développer des outils d’analyses plus fiables.

Perception d’affichage environnemental par le consommateur

Ainsi, des éléments d’analyses pourront être mis à disposition sur les attentes et les perceptions des consommateurs en matière d’affichage environnemental, répondant parfaitement aux objectifs du Grenelle de l’environnement de 2007.

 Lien vers la page du projet Qualenvic