Untitled designVous le savez, chez Hop-Cube, on s’appuie sur une technologie innovante : une base de données en graphe.
Chaque donnée, chaque indicateur saisi et calculé dans notre logiciel (la plateforme web collaborative HopMedia) se matérialise sous la forme d’une “bulle”. L’utilisateur de la plateforme relie cette bulle à une autre bulle et crée ainsi de l’information.

C’est cette mise en relation d’indicateurs appliquée au développement durable qui nous intéresse

Prenons un exemple : la méthodologie Bilan Carbone 

Prenons l’exemple d’une évaluation des émissions carbone liées au transport d’un colis. Grâce à ces fameuses “bulles”, on relie :

  • les données du colis (son poids par exemple)
  • les facteurs d’émissions fournis par l’Association Bilan Carbone
  • les informations externes (la distance parcourue par le produit, le mode de transport utilisé, etc.)

On y applique ensuite une méthodologie de calcul et on obtient un résultat.

Sur l’illustration ci-dessous, les bulles contiennent donc des données (une, ou plusieurs) et les flèches propagent des calculs. Ensemble, bulles et flèches mènent à une nouvelle bulle. Cette nouvelle bulle effectue l’opération (poids du colis x taux d’émission x distance parcourue) et affiche un résultat (= quantité de CO2 émis)

Cette technologie permet donc une représentation graphique des liens entre une base de données et une méthodologie spécifique. On mesure alors le champ des possibles ! Analyse de cycle de vie, reporting RSE, rapports réglementaires, bilan carbone, etc.
Ce modèle est souple, il s’appuie sur un dispositif de requête bien adapté à la gestion de base importante de données.

Une approche Big Data du développement durable

C’est notamment grâce à cette technologie empruntée aux réseaux sociaux que nous traduisons notre approche “Big Data” du développement durable. Une fois la donnée collectée, on peut l’utiliser plusieurs fois. On lui applique des méthodologies différentes, on la relie à d’autres données et on l’exploite autant pour son reporting RSE que pour son Bilan Carbone. Indicateurs d’énergie et de production de déchets par exemple, côtoient indicateurs RSE et Bilan Carbone.
De ce fait, on centralise toute l’information environnementale, sociale et sociétale de son entreprise dans une seule et même plateforme.

Cette approche sert particulièrement la cause du Bilan Carbone. Évaluer les émissions directes et l’impact de son activité sur l’environnement peut représenter un casse tête pour qui l’a déjà tenté.
Notre solution ouverte d’accès aux calculs sous forme de graphes facilite considérablement le stockage, la modélisation et le paramétrage de la méthodologie Bilan Carbone.
Elle permet par ailleurs l’audit non seulement des reporting mais également des données à la source par un organisme tiers indépendant.